La fin du CD gratuit chez Ubuntu

Canonical, la société éditrice d’Ubuntu, vient d’annoncer la fermeture de son système de commande gratuite de CD (et dérivés). ShipIt, lancé en 2005, coûtait trop cher.

Six ans après le lancement de ShipIt, qui permettait de recevoir gratuitement des CD d’Ubuntu partout dans le monde, Canonical a décidé de mettre fin à ce service, notamment pour des raisons de coûts. Cette annonce a été faite alors que la version 11.04 du système est sur le point de sortir, mais était prévisible dans la mesure où le ShipIt avait été créé pour palier à la longueur rebutante de téléchargement d’une image CD à l’époque. Opération qui, aujourd’hui, ne demande plus qu’une dizaine de minutes avec une bonne connexion haut-débit.

Il n’est cependant pas question d’arrêter la production de CD, juste de limiter la distribution aux communautés locales dédiées à Ubuntu. Celles-ci se chargeront ensuite de redistribuer ces CD, notamment au cours des rassemblements comme l’Ubuntu Party à Paris.

À noter que dans un communiqué officiel publié sur le blog de Canonical, la firme explique à quoi vont servir ces économies, présentant deux axes de développement d’Ubuntu. Tout d’abord, il une version « en ligne » du système sera bientôt disponible. En effet avec l’aide du Cloud, Canonical proposera une version utilisable depuis n’importe quel navigateur et système, déclarant ouvertement qu’il s’agit d’une technique pour attirer en douceur des personnes tournant sous Windows. Aussi, la firme veut attirer un plus large public, et elle doit pour cela travailler et modifier certaines choses pour rendre Ubuntu encore plus accessible et attrayant (notamment grâce au développement massif d’Unity sur toutes les versions). Les ressources allouées à ShipIt étant ainsi récupérées par le pôle développement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.