Version finale pour LibreOffice


La Document Fondation propose la première version stable de LibreOffice, la version de la suite bureautique née après le divorce entre la communauté OpenOffice.org et Oracle. Cette version 3.3 a permis avant tout à la nouvelle équipe, qui compte maintenant une petite centaine de développeurs et contributeurs, de trouver ses marques de s’organiser et de nettoyer le code, de corriger de nombreux bogues, de faire quelques changements fonctionnels (ceux marqué d’un « * » sont spécifiques à LibreOffice) et d’améliorer la rapidité globale du logiciel.

LibreOffice est donc une suite bureautique libre, gratuite, traduite en français et disponible sous Windows, Mac et Linux. Tout comme OpenOffice.org, elle s’impose comme l’alternative gratuite grand public à Microsoft Office, la plus crédible et la plus complète. On y retrouve les équivalents plus ou moins avancés du traitement de texte « Word », nommé « Texte / Writer », du tableur « Excel », nommé « Classeur / Calc », du logiciel de présentation « PowerPoint », nommé « Présentation / Impress », du logiciel de publication « Publisher », nommé « Dessin / Draw » et enfin du système de gestion de base de données « Acess », nommé « Base de données / Base ». On trouve en plus un éditeur de formules mathématiques complexes nommé « Formule / Math ». De plus, il assure une bonne compatibilité avec les formats de fichier de Microsoft Office 95, 97, 2000, 2003, 2007 « .doc et .docx », outre la gestion de ses propres formats de fichiers ouverts. Au final, même s’il accuse un retard important sur Microsoft Office, notamment sur le plan de l’interface et de l’ergonomie générale, les fonctionnalités offertes par la suite bureautiques LibreOffice s’avèreront tout à fait suffisantes pour la plupart des utilisateurs.

Nouveautés LibreOffice 3.3 : Par rapport à OpenOffice 3.2.1, LibreOffice 3.3 permet d’importer, d’éditer et d’exporter des images SVG, de créer facilement des pages de titre avec une nouvelle boite de dialogue, de se repérer plus rapidement dans les fonctions avec des boutons plus expressifs, d’utiliser des filtres d’import pour Lotus Pro et Microsoft Works ou encore de créer des feuilles de calcul pouvant intégrer jusqu’à un million de lignes.

Rendez-vous ici pour télécharger 🙂

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.