Icinga – Installation de Icinga-web

icinga-logo

Introduction

Dans ce tutoriel, nous allons installer la nouvelle interface Icinga. Cette interface se nomme Icinga-Web.

Icinga, qu’est ce que c’est?

Icinga est un fork de Nagios rétro compatible. Ainsi, les configurations, plugins et addon de Nagios peuvent être utilisés avec Icinga. Icinga permet d’effectuer une veille des ressources réseaux et d’être averti par e-mail ou SMS lorsqu’il y a une anomalie sur le réseau. Icinga est capable de superviser des environnements complextes et de tailles importantes, implantés sur différents sites géographique.

Dans ce tutoriel va ce dérouler en 2 étapes :

  1. Dans un premier temps, nous allons installé Icinga avec IDOUTILs
  2. Une fois que Icinga est fonctionnel, nous allons installer Icinga-Web

Sur tutoriel a été réaliser sous Debian 32bits.

Icinga avec IDOUtils

Sur Debian, l’utilisation du dépôt Backports permet d’installer les paquets disponibles dans les versions testing voire unstable de Debian sur une version stable. Ce dépôt a pour avantage d’avoir des versions de paquet plus à jour que ceux disponibles sur le canal stable.

Autoriser les paquets de Backports :

1

2
# echo “deb http://backports.debian.org/debian-backports squeeze-backports main” >> /etc/apt/sources.list.d/squeeze-backports.list

# apt-get update

On installer avant toute chose la base de données. Nous utiliserons MySQL comme SGBD ; PostgresSQL est aussi disponible.

1
# apt-get install mysql-server libdbd-mysql mysql-client

Un assistant vous demandera le mot de passe administrateur de MySQL.

La phase importante : les paquets d’Icinga dans les sources backport :

1
# apt-get -t squeeze-backports install icinga icinga-cgi icinga-core icinga-doc icinga-idoutils

Cela installe aussi le serveur Web Apache 2.

Instalation des plugins Nagios – si il n’a pas été déjà installé :

1
# apt-get install nagios-plugins

Samba demande le groupe de travail – laisser par défaut WORKGROUP :

Configuration

1

2

3
# nano /etc/default/icinga

IDO2DB=yes

# service ido2db start

Activation du module idomod

Si le fichier n’existe pas, alors copier l’exemple fournit :

1

2
# cp /usr/share/doc/icinga-idoutils/examples/idoutils.cfg-sample /etc/icinga/modules/idoutils.cfg

# service icinga restart

Vérification dans les logs Icinga du lancement de idomod :

1
# tail /var/log/cinga/icinga.log

[XXX] idomod: IDOMOD 1.7.1 (06-18-2012) Copyright(c) 2005-2008 Ethan Galstad, Copyright(c) 2009-2012 Icinga Development Team (https://www.icinga.org)

[XXX] idomod: Successfully connected to data sink. 0 queued items to flush.

[XXX] Event broker module ‘IDOMOD’ version ’1.7.1' from ‘/usr/lib/icinga/idomod.so’ initialized successfully.

Autoriser les commandes externes (CGI)

Si cela n’est pas déjà fait (et voulu), activez les commandes externes :

1

2
# nano /etc/icinga/icinga.cfg

check_external_commands=1

Mise à jour des propriétaires des fichiers :

1

2

3

4
# service icinga stop

# dpkg-statoverride –update –add nagios www-data 2710 /var/lib/icinga/rw

# dpkg-statoverride –update –add nagios nagios 751 /var/lib/icinga

# service icinga start

Les « stat overrides » sont une façon de demander à Dpkg de changer le propriétaire ou le mode d’un fichier lors de l’installation d’un paquet (delafond.org)

Remarque : Icinga Classic UI est disponible via cette URL :

1
http://localhost/icinga


Installation de Icinga Web

Attention : Tout ce qui a été installé et configuré avant doit fonctionner !

Voici des paquets conseillés :

1
# apt-get install php5 php5-cli php-pear php5-xmlrpc php5-xsl php5-gd php5-ldap php5-mysql

Place au paquet de l’interface Icinga Web :

1
# apt-get -t squeeze-backports install icinga-web

L’assistant vous demandera l’accès à la base donnée MySQL et un mot de passe pour l’interface Web.

Pour plus de détails sur la configuration, remarques, sécurité :

1
# less /usr/share/doc/icinga-web/README.Debian

Après cela Icinga Web est accessible depuis votre navigateur Web :

1

2

3
http://localhost/icinga-web

ou

http://@IP/icinga-web

Avec comme identifiants ceux demandés lors de l’installation de Icinga Web.

Pour plus de tutoriel sur Icinga et la supervision, je vous invite à regarder ici : Supervision & Icinga

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.